Le Team 18 finit ses 24H du Mans, et comment !

En road trip lors de cette édition, voici une synthèse des moments clés de cette édition des 24 Heures sur le Bugatti pour le Team 18, et un focus sur les Teams amis de Nova Moto.

Côté Team, il est des épreuves qui marquent plus que d’autres, cette édition 2019 restera sans doute dans les mémoires de cette équipe du Team 18 Sapeurs-Pompiers qui en a déjà vu bien d’autres…

1’39” 448, c’est le temps moyen de qualification des 3 pilotes. L’équipe a pris le départ à la 26ème position, 10ème en catégorie Superstock.

Florent Tourné, Maxime Bonnot, Kike (Enrique) Ferrer

Acte 1 : Machine propulsée dans le bac

Après 2 heures et demie de course seulement, Maxime BONNOT se fait percuter par un concurrent, la ZX10-RR vole dans les graviers et fait des tonneaux. Le pilote, debout, peut ramener la machine dans les voies de sécurité. Bilan : 10’35” plus tard c’est reparti …en 46ème position, et 26ème Superstock.

Plutôt que d’avoir le moral dans les bottes, tout le monde se coordonne pour remonter progressivement :

23H : P29 et 13ème Superstock
1H : P22 et Top 10 Superstock
4H : Top 20 et 9ème Superstock. Pas belle la vie ?

Acte 2 : On refait la scène, retour gravier !

Puis, dans des conditions similaires, Florent TOURNE est percuté dans la Dunlop. La course se poursuivra avec seulement deux pilotes, en repartant de la 12ème place Superstock.

Jusqu’à 11 H, suivra une successions de retours au box pour tenter de résoudre des soucis de vibrations, conséquences des 2 gros impacts.

Stratégiquement, les relais sont raccourcis pour ménager les pilotes. La fin de course est longue, “interminable” pour citer le team manager Yannick BUREAU.

Suspense jusqu’au bout

Et il en sera ainsi jusqu’au bout : Maxime BONNOT rentre au stand 5 petites minutes avant la fin avec un écrou de fourche dévissé -à mettre sur le compte des vibrations toujours. Retour direct en piste sans perdre une position, 26 ème et 13ème Superstock, et les points pour la Coupe du Monde d’Endurance, bravo les mécanos !

Et la suite ?

Sur cette belle lancée, nous retrouvons l’équipe du Team 18 Sapeurs-Pompiers sur le Slovakia Ring le week-end du 12 mai. Avec un changement de pilote : Maxime BONNOT se concentre sur le FSBK, et Dylan BUISSON, déjà au guidon de la Belle Rouge l’an passé, revient avec Florient et Enrique.

Résultats : un podium ultra disputé, là aussi, jusqu’au bout !

Ravie de constater la reconversion réussie de David Checa après 16 saisons au sein du GMT 94

Le SRC #11 arrache la victoire devant le Honda HER #111. Les Verts ont imposé un rythme infernal, comme un fabuleux clin d’oeil à Bertrand Sébileau qui en fut longtemps l’ambassadeur, et qui a signé avec Kawasaki les victoires 1998 et 1999 sur le Bugatti.

Le SERT complète le podium, après avoir mené plusieurs fois la course. Monsieur Dominique Méliand peut savourer cette dernière épreuve au Mans. L’équipe championne, le F.C.C. TSR Honda France, termine 35ème, rien n’est jamais écrit en endurance.
En Superstock, Motor Events #50 a pu brillamment s’imposer et oublier les moments plus difficiles.

A noter, les autres équipes “fétiches” de Nova Moto : le Team Bolliger #8 finit 5ème, très belle performance, Motobox Kremer Racing #65 finit 15ème, Manfred et son équipe ont pu fêter honorablement leurs 20ème anniversaire ! Un petit clin d’oeil à No Limits #44 qui ont dû abandonner sur souci mécanique dès la 2ème heure de course. That’s race.

Et, pour finir, il faut souligner la belle performance de l’équipe ITeM #17, qui, pour sa 3ème participation au Mans en catégorie Expérimental (fourche eXcentive), remporte ce titre, et surtout, signe une belle 21ème place ! Nous trouverons l’occasion de faire un focus sur cette équipe, après tout, nous nous positionnons sur la même thématique de l’innovation. Chose étonnante d’ailleurs, j’ai rencontré tout à fait spontanément son fondateur, Vincent Lavabre, dans les 2 derniers tours du Bol d’Or 2018, sur la terrasse des stands au Castellet. Et, pour moi, n’y a pas de hasard !

Texte : Isabelle Maillet (source course Team 18 : communication Team 18, FIM EWC live timing)
Photos : Etienne Maurin (David Checa SRC #11), Cyril BackPixel (Couverture : Kike Ferrer Team 18, ITeM 17) Team 18 (Photos pilotes)

Lire tous les articles sur Le Team 18

Comments are closed.

Les Nova Tweets

Twitter outputted an error:
Bad Authentication data..