Voxan : (R)Evolution vers l’électrique ?

Voxan, une marque, un son dès que l’on prononce son nom ! Et aussi une relation particulière avec le motard français, tellement je suis convaincue que nous nous souvenons tous de nos pensées en la voyant arriver sur le marché, le questionnement peut-être pour ceux qui hésitaient à franchir le pas vers la marque française…
Une page est tournée depuis plusieurs années, Voxan est entrée dans le giron de Venturi et dans l’ère de l’électrique. Avec un pas de plus depuis le record de vitesse décroché fin octobre avec Max Biaggi à son guidon.

1. Une marque de moto française

1995 : la marque nait officiellement, au coeur de la France, à Issoire, sur la base d’un projet de Jacques Gardette. L’histoire était belle, une architecture unique -moteur 1000 cm3 en V à 72°, un cadre et une suspension sous le moteur- qui assurait à la fois une “couleur” bien à elle, et un son reconnaissable également. Une bouille sympa et dans la tendance des premières machines d’inspiration Café Racer.

Pendant 15 ans, la gamme s’étoffe de modèles très esthétiques, immédiatement identifiables -qui n’avait pas l’oeil pétillant devant la Black Magic ? 2001 fut une année clé, avec la création du Voxan Club de France, et la première participation en compétition aux 24H du Mans (28ème temps des essais, abandon). Dommage que très souvent les communications autour de cette marque reportaient davantage les préoccupations liées à la production et aux finances, qu’à ses formidables machines.

Voxan cessa son activité en 2010 et fut totalement démantelée, alors que la marque fut rachetée par Venturi, fabricant français de voitures de luxe. Au meilleur moment, Voxan employait 120 salariés, qui ont assuré la production des environ 3000 Voxan. Depuis ce moment le Voxan Club de France s’est organisé grâce au soutien d’anciens employés de Voxan pour assurer un peu de vente et surtout le Service Client afin d’assurer la meilleure durabilité de ces machines.

 

2. La renaissance de Voxan, sous le signe de l’innovation

L’objet de Venturi c’est le luxe absolu, le concept car, et le sport avec l’engagement en Formule E sous les couleurs de Rokit Venturi Racing.

Le rachat de la marque Voxan était forcément dans une optique d’un projet futur.

Ainsi, Gildo Pastor son CEO, lui fit prendre la voie de l’électrique, et Wattman fit son apparition dès les salons Eicma Milan et Paris 2013 : un cruiser bodybuildé, totalement révolutionnaire par sa puissance : 200 cv et autant de Nm/kg de couple à 10 500 tours/min !

Avec l’originalité d’une construction autour d’un exosquelette qui se termine en double bras oscillant. La “brute” promettait aussi de la douceur avec une transmission par courroie pour passer la puissance sans à-coups, ni entretien d’ailleurs. Et tout cela avec 180 km d’autonomie et une recharge à 80% en …30 minutes !

 

3. Wattman version 2020 : 11 records le temps d’un week-end

L’actualité 2020 est encore un -gros- cran au-dessus. Il ne s’agit plus d’un véhicule, mais nous évoquons ici un prototype construit pour battre un ou des records du monde de vitesse. Voici quelques détails techniques qui font toute la différence : cadre révolutionnaire comme pour Wattman cruiser, refroidissement par dioxyde de carbone comprimé à l’état solide, une sorte de glace “sèche” qui ne devient pas de l’eau lorsqu’elle fond. Comme visible sur le cliché ci-dessous, le dioxyde est contenu dans un réservoir monté sous le siège.

Le rendez-vous fixé fin octobre 2020, restrictions sanitaires 2020 oblige, à l’aéroport de …Chateauroux, encore au coeur de la France !

L’objectif : se mesurer à 6 records existants (et les battre !) et en établir 6 autres. Et les records tombent… Le plus symbolique étant celui du 1 mile lancé, 366,94 km/h, versus 329 km/h. Et surtout une “pointe” enregistrée par le GPS à 408 km/h !

Cadeau : Gildo Pastor souhaitait ainsi célébrer les 20 ans de Venturi, c’est fait : happy birthday !

Cette citation de Max Biaggi illustre bien l’état d’esprit de Venturi : « Quand Gildo Pastor, le Président du Groupe Venturi, m’a parlé de ce projet, j’étais à la fois très curieux, très motivé et, dans le même temps, un peu dans l’expectative. Ceci dit, dès la fin de la première réunion j’ai très vite senti que, comme Gildo, ses équipes étaient animées d’une foi et d’un déterminisme incroyables. Ils m’ont dit ‘on a frôlé les 600 km/h sur 4 roues, maintenant on veut flirter avec les 400 km/h sur 2 roues, rien ne pourra nous arrêter’ ! Ces records font de moi un homme heureux ! Je suis fier de l’équipe et ravi de ramener ces titres à Monaco ! »

Tous ses fans sont heureux de le retrouver.

A ce propos, petit rappel du palmarès de Max Biaggi : 4 titres de champion du monde  250, 3 titres de vice-champion du monde (2 en 500 et 1 en  MotoGP, 3 titres de 3ème place 1 en 500 et 2 en MotoGP).

nova-moto-velo-voxan-venturi-electrique-dessus
nova-moto-velo-voxan-venturi-electrique-refroidissement
nova-moto-velo-voxan-venturi-electrique-suspensions-avant
nova-moto-velo-voxan-venturi-electrique-cockpit2






Texte : Isabelle Maillet

Photos : Photo Black Magic, Raspo Concept ; Photo 24H du Mans 2001, XP Lemierre – autres clichés : kit de presse Venturi 2013 et 2020

Comments are closed.

Vient de publier une photo à Le Mont-Dore, Auvergne, France https://www.instagram.com/p/CH5CqbQJOpL/?igshid=14iv7a0a0ridb

Vient de publier une photo à https://nova-moto.fr https://www.instagram.com/p/CHv5P9Zp50p/?igshid=1jai05qtl7n4b

Vient de publier une photo à Circuit Paul Ricard https://www.instagram.com/p/CHjDNDXJFGz/?igshid=1k0cl46cil6q

Vient de publier une photo à https://nova-moto.fr https://www.instagram.com/p/CHU9jBeJ1QQ/?igshid=rr2pi3tcxwom

La recuperación va como un tiro y, aunque a mí, de santo, cada vez me queda menos, hoy tengo un doble motivo de celebración. Gracias a los que os habéis acordado de mí en este “San Carlos”.
#SanCarlosBorromeo @MotoGP @WorldSBK

2

Facebook