La fusée du CFRR Sonia Barbot se lance en vitesse

L’Ultimate Cup est un formidable moyen pour beaucoup de pistard de se frotter à la compétition. C’est aussi le contexte idéal pour un pilote confirmé qui souhaite se reconvertir ou juste goûter la discipline vitesse.

C’est exactement le choix de Sonia Barbot, quadruple championne de France des Rallyes Routiers, pour cette saison 2019. C’est avec “Erwan” son R1 qu’elle s’est engagée en Beginner 1000, histoire de mettre un autre de ses rêves en chantier. Voici un bilan mi-saison.

11-12 mai 2019 Dijon : la rencontre, enfin !

La première date, mi mai 2019, sur le circuit de Dijon-Prenois, fut opportunité de nous rencontrer enfin, après la mise en contact effectuée par Bruno Marlin, partenaire de Nova Moto depuis ses débuts et en charge de l’assistance pour Sonia depuis sa “retraite” du Team Les Marluches.

Rencontre chaleureuse et fort sympathique, tout le contraire de la météo ambiance saints de glace… Comme Sonia a malheureusement chuté aux essais vendredi, et n’a ainsi pas pu s’aligner pour les départs des 2 courses, nous avons un peu de temps pour faire connaissance. Bon, la frustration est là, un peu compensée par l’opportunité qui lui fut ainsi donnée de filer un coup de main à l’organisation pour la mise en grille et à son ami Sylvain Ruel, également en Yamaha R1, jusqu’à la fin de week-end. Sylvain, dont je découvre vite qu’il est client de Nova Moto, marquera même ses premiers points, belle satisfaction de “Beginner 1000” comme Sonia.

Le week-end se termine sur un apprentissage : nouvelle discipline suppose de prendre ses repères, se laisser conseiller. Oui, Sonia ne cache pas sa déception : “Suis même pas allé chercher le chrono, et d’ailleurs, je n’ai même pas porté ton gilet airbag Gimoto, je voulais le garder pour quand j’allais attaquer !” me dit-elle en arrivant.

6-7 juillet 2019 Nogaro, chaud chaud !

Deuxième rendez-vous à pratiquement 2 mois du premier, et sous un soleil de plomb, le contexte est physiquement très difficile pour tout le monde. C’est avec une motivation conséquente, et un effort sportif certain que Sonia parvient à se qualifier et à terminer les 2 courses en progression.

Résultats :
Vendredi : qualification P16, arrivée (sur drapeau rouge) 10ème.
Samedi : qualification P8, arrivée 8ème non sans avoir été P5 à mi-course.
Sonia part de Nogaro, heureuse, classée 9ème pour un premier week-end de course complet avec 14 points au compteur.

Un bel élan aussi pour enchaîner direct le week-end suivant sur le Rallye du Dourdou, 2ème manche du Championnat de France des Rallyes Routiers, qu’elle a mis au calendrier avec son amie Laureen, après la parfaite réussite du en duo Rallye des Cévennes.

03-04 août Le Vigeant : sujet technique

Revenus sur cette nouvelle édition de l’Ultimate Cup après Nogaro, l’équipe est forte des progrès accomplis et de l’apprentissage qui commence à “rentrer”, et aussi de la belle édition du Dourdou.

C’était sans compter les “surprises” techniques qui les guettent, les circuits se suivent et ne se ressemblent pas… Et Erwan est une machine qui nécessite un peu d’attention. Le sujet du week-end : freinage, fadding, purges, maître-cylindres. Ce qui a valu à Sonia un tout droit dans le “trop tard” au 7ème tour, sans conséquence heureusement, après un départ canon qui lui a fait gagner 14 places lors la première course !

La course 2 aurait été gérable sans les deux drapeaux rouges successifs qui ont fini par engendrer une annulation pure et simple de la course déjà réduite comme peau de chagrin à une deuxième session de 5 tours, et qui aurait pu reprendre pour 3 tours. Annulation, donc, car jugée non représentative, et aussi parce que 19H avait sonné, limite horaire préfectorale.

Résultats :
Vendredi : qualification P19, chute et fin de course dans les VS.
Samedi : qualification P16, non classée, course annulée sur drapeaux rouges successifs par l’organisation.
Bilan, 15ème au championnat, et toujours 14 points d’acquis.

Le positif ? L’apprentissage se poursuit, Madame réalise des départs-canons, pas idéal pour un positionnement en milieu de grille. De l’autre côté du muret, ou de l’écran, c’est juste un régal de voir :

  1. La capacité de remise en question de Sonia, qui relativise sa perf’ en CFRR, qui selon elle, exige beaucoup moins de rigueur.
  2. Le courage de se lancer dans une discipline totalement différente : départs en grille et non en solo comme sur les rallyes, le contact direct et non le verdict du chrono seul. Et ceci …pour la gagne, car taquiner le P5 n’est pas donné à tout le monde, surtout en mixte (elle va râler en lisant ces lignes). J’en connais au moins deux ainsi, avec Lydia Truglio Beaumont. Quel bonheur de vous connaître les filles, vous m’impressionnez. Merci de votre confiance en Nova Moto !

Allez, à très vite sur deux circuits emblématiques : Le Bugatti les 6 & 7 Septembre et Magny Cours le 13 & 14 Octobre, qui bouclera la saison.

Texte : Isabelle Maillet
Photos & vidéos Dijon Prenois : Isabelle Maillet
Photos Nogaro : Sonia Barbot
Photos Le Vigeant & couverture M’Line Photo (avec les remerciements de Nova Moto)

Lire tous les articles sur Sonia Barbot

Comments are closed.

Les Nova Tweets

Twitter outputted an error:
Bad Authentication data..