2020 02 01 Intercontinental Rally, c’est fait ! Le trip de Maxime Mettra étape par étape

J-1, c’est presque parti ! La présentation du projet remonte à mi-2019. L’interview de pré-départ à la semaine passée.

C’est ici que vous retrouvez le quotidien de Maxime sur son premier Intercontinental Rally.

Mardi 14 janvier 2020 : en mode “Ready”!

Tout est prêt pour rejoindre la capitale d’où le départ est donné …comme il y a 40 ans pour le premier Rallye Paris-Dakar de Thierry Sabine, certes pas au Trocadéro.

Généralement au départ d’Almería, l’IR prend son départ à Paris ce 16 janvier 2020. C’est une première, afin de célébrer son dixième anniversaire. La course démarrera réellement au Maroc, mais la symbolique est bien là !

Mercredi 15 janvier 2020 : rendez-vous à la Capitale

Parti du Maine et Loire, ce trajet est une formalité pour Maxime. Moment clé du jour : la prise de contact avec les autres participants.

Et surtout, lancer le début de l’aventure avec le Team Raidassist et les deux autres pilotes du Team, monté par Barrie Richardson :

#202 Thomas Globe KTM EXC 450.
#203 Maxime Mettra Honda CRF1000 Africa Twin
#206 Daniel Burton KTM EXC 500
#311 Barrie Richardson Toyota Landcruiser (Assitance).

Voilà, plus qu’à mettre les plaques en place et …de profiter d’une bonne nuit de sommeil !

Jeudi 16 et vendredi 17 janvier 2020 : Paris Narbonne Murcie

Jeudi première étape de pré-acheminement, Paris Narbonne, vendredi l’étape espagnole jusqu’entre Valence et Murcie. Ces étapes sont réalisée avec le 4×4 de Barrie, motos chargées sur la remorque.

À noter : un pilote danois, Peter Holst Jacobsen, fera tout le trip à moto avec sa BMW GS1200.

Samedi 18 janvier : la traversée

Fin de journée, embarquement à Almería sur le bateau pour le Maroc ! La course se profile..

Dimanche 19 janvier : contrôle tech’

Arrivée au Maroc. Contrôles technique et administratif. Dernier soir de vrai repos à Mahirija aussi…

Un “Dakar” à l’ancienne :

La caravane est petite, c’est la particularité de l’IR qui se veut un rallye authentique, à l’ancienne :

En catégorie Race, nous avons 25 motos, 1 Quad, 6 voitures. En catégorie Adventure, 2 motos, 2 autos. Seuls 15 véhicules de service assurent l’assistance. Soit 51 véhicules engagés.

Voici le menu pour la suite :

Lundi 20 février : Etape 1, D-Day !
Première étape Mahirija-Merzouga, 516 km

C’est parti pour Maxime, les membres de son Team, et pour les participants.

Chouette vidéo Facebook de l’organisation, dont l’ouverture est assurée par …notre pilote national, en effet, Maxime est l’unique pilote français sur cette épreuve totalement multiculturelle.

Suivez de tout près la course en téléchargeant l’appli YB Races.

Nova Moto souhaite une excellente édition à Maxime, que cette première soit à la hauteur de ses attentes forcément élevées lorsque l’on réalise un rêve ! Tous derrière le #203 dont voici la position à la mi-journée :

Les mots de Maxime pour cette première journée (publication Facebook) :

“Fin de la première journée. Très dur, dès le 1er km de la spéciale je suis obligé de me séparer de mon garde boue avant car de la glaise rouge bloquait ma roue, je fais toute la journée sans, en roulant en partie sous la pluie et même sur la neige! (3°C). L’expérience des convois m’a permis de bien m’équiper et de ne pas souffrir des conditions. J’ai perdu 1h dans l’opération. Heure qui m’a couté très cher car je suis arrivé sur Merzouga de nuit. Baptême des 1ères dunettes épique! De nuit c’était impossible, la moto va pas trop mal mais j’ai quand même eu besoin de l’aide des Marocains pour finir l’étape. J’ai préféré loupé des CP et reprendre d’autres pistes. Car c’est clairement une course de navigation et non de vitesse. Pas d’hélico donc prise de risque minimum. Nous naviguons de point GPS en point GPS mais il y a de multiples possibilité entre. Merci le Garmin de Tecnoglobe c’est juste indispensable. J’ai beaucoup appris aujourd’hui. Resté sur les pistes principales, ne pas rouler là où une voiture ne pourra pas venir vous chercher. J’ai aussi peaufiner les réglages des suspensions EMC qui vont vraiment bien! Dans le team, Dan est déjà out avec une épaule dans le sac. Heureusement ce soir c’est hôtel, car comme hier, la pluie s’invite par moment. Je ne serais sans doute pas en mesure de faire un CR tous les soirs. Une chose est sûre, la route va être très très très longue… Les résultats n’auront vraiment aucune importance, on va juste essayer de boucler l’aventure jour après jour. Je vous aime.” Maxime Mettra

=> Résultat J1 : Maxime et son Africa Twin se placent en 29ème position.


Mardi 21 janvier : Etape 2, Merzouga – Zagora, 291 km

Position à la mi-journée :

J2 par Maxime :

Deuxième journée bouclée ! Apprentissage des dunes; seul au monde toute la journée; petites chutes sans gravité; support de GPS cassé et ressoudé à Zagora; pneu neuf; fin des réglages de suspensions; la peur de tomber en panne d’essence au milieu de rien. Je vais bien, tout va bien !

=> Résultat J2 : Maxime et son Africa Twin terminent P18 !

Mercredi 22 janvier 2020 : Etape 3, Zagora – Icht, 540 km

Bon, il est clair que les journées sont (très) longues, que le terrain s’est révélé très exigeant dès le début du rallye. La priorité à l’arrivée d’une étape est ailleurs que d’alimenter les réseaux sociaux. D’où ce petit décalage de news. Restent les résultats de l’organisateur, plutôt très réjouissants !!

=> Résultat J3 : P14, ça remonte !

Jeudi 23 janvier 2020 : Etape 4, Icht – Samara, 472 km

C’est long de ne pas avoir de news… merci à l’orga pour la mise à jour des résultats 😉

=> Résultat J4 : P13, toujours en progression !

Vendredi 24 janvier : Etape 5, Smara – Dakhla, 673 km dont 410 de spéciale

C’est la dernière étape marocaine. Et avec de belles images transmises par Maxime et aussi une interview de l’organisation. Côté résultats, Maxime progresse toujours :

=> Résultat J5 : P12, toujours en progression !

Finish catégorie Lite

Cette dernière étape au Maroc marque aussi l’arrivée pour les participants de la catégorie “Lite” -pas si light que ça ! Un énorme bravo à ces deux pilotes espagnols :

  1. Sergio Vaquero
  2. Jose Valeriano Bravo Masa

Samedi 25 janvier : Etape 6, la Mauritanie, Dakhla – Boulenoir

Cette étape est une étape de liaison de 414 km. Début des gigantesques dunes qui font le mythe de ce pays, et aussi d’intenses souvenirs pour les participants qui le traversent.

Dimanche 26 janvier : Etape 7, la Mauritanie, Boulenoir – Benichab, 350 km

Maxime va clairement s’en rappeler. Il a dû abandonner sa moto dans une dune autour de 19H, épuisé, en prenant la décision de marcher vers une route. La décision n’est pas à discuter ici, comme il l’explique, des heures de marche dans eau rapidement. Et ce, jusqu’à 1.30 du matin où heureusement il croise l’organisation. Ecoutez son résumé ci-dessous, au lendemain (lundi 27 janvier).

Lundi 27 janvier : Début de Maxime en catégorie Aventure

La moto de Maxime est sortie, et tous les deux vont bien.
Evidemment, Maxime n’a pas pu prendre le départ de l’ETAPE 8, il est intégré en catégorie Aventure. Cap sur le Lac Rose maintenant !

Ses coéquipiers sont à la peine aussi : Dan Burton est aussi classé “out” depuis sa clavicule cassée sur la première étape et Thomas Globe, également de Raidassist, est en mode “waiting” (en attente). Attention, informations un peu retardées, car les connexion wifi n’étant pas idéales, les informations arrivent forcément décalées par l’organisation.

Jeudi 30 janvier : Passage frontière Mauritanie / Sénégal

Le chemin se poursuit depuis lundi pour Maxime. Après une deuxième nuit courte, car planté dans une dune avec un rapatriement de l’organisation, la route vers Nouakchott se poursuit principalement par la route.

Au final, l’Africa Twin s’est vraiment révélée comme très lourde pour les immenses dunes de Mauritanie, ce que craignait Maxime avant son départ. Toute la difficulté est de pouvoir s’extraire du sable après une chute, relever, repartir. Selon Maxime, il faut dans des endroits très techniques être à 3 pour y parvenir sans risque de se blesser.

Voici la présentation du poste frontière Mauritanie / Sénégal par Maxime :

Et …l’arrivée au Lac Rose !!!

Nova Moto s’associe à tous les amis, partenaires et fans de Maxime Mettra pour lui transmettre ses plus chaleureuses félicitations. Ainsi qu’à son coéquipier Thomas Globe qui arrive en 9ème position. Un prompt rétablissement également à Dan Burton.

Nous avons tous des rêves plus ou moins fous. Aller au bout de certains d’entre eux nécessite des sacrifices, des efforts, du courage, …un accompagnement aussi. Maxime a vécu son rêve de gosse, et nous a bien fait rêver. Nous a aussi mis un peu le speed lors des 2 nuitées dans les dunes. A chaque fois, le soulagement fut à la hauteur du plaisir de le suivre sur ces 4 800 km de trip. Merci à lui pour toute cette adrénaline !

Vendredi 31 janvier : le dessert, 130 km de run le long de la plage pour un final inoubliable !

La dixième édition du Real Way to Dakar, Intercontinental Rally est bouclé, après cette séquence de rêve Saint Louis – Dakar.

Nova Moto est heureuse d’avoir découvert cette organisation, dont il faut souligner la simplicité à un moment où tout le monde, quel que soit le domaine, parle d’éco-responsabilité.

Pas d’hélico et un bivouac minimaliste, l’organisation a dans tous les cas un oeil sur ses participants, la preuve avec les 2 interventions en pleine nuit pour Maxime. Comme quoi, c’est possible !

Retrouvez également l’intégralité du classement par catégorie sur le site de The Real Way to Dakar, avec les félicitations de Nova Moto.

Epiloge : focus technique dès le 2 février

Dès le lendemain du run de fin à Dakar, Maxime offre son retour technique à Nova Moto, qui est heureuse de cette confirmation de la performance des produits testés et choisis pour ses clients depuis 8 ans. Découvrez-le !

Lire tous les articles Maxime Mettra

Texte : Isabelle Maillet
Photos : Maxime Mettra, Intercontinental Rally & Thewaytodakar

Comments are closed.

Recent Comments

    Facebook