une-nova-moto-defi-23-cfe-magny-cours1

Défi 23, vice-champion de France d’endurance 2014

Thierry Saez se déclare : “fier d’être Creusois’

Ainsi s’achève le Championnat de France d’Endurance 2014 pour le team Défi 23, à la seconde position, à l’issu de la dernière édition qui se déroulait cette année à Magny Cours et non à Carole.

La course de 4 heures était encore ouverte à l’arrivée des teams sur le circuit nivernais, car les 3 premiers au championnat se tenaient à quelques points. L’incident ou la chute furent fatals mais, pour encore citer le team manager “à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire”.

Défi 23 se présentait avec son équipage habituel composé de Franck Gaziello et Pascal Picaux sur la S1000RR n°23, Thierry Saez le manager, Sylvie au chrono, Rémy et Daniel au ravitaillement, Pedro, Romain, Florian et Céline aux changements de roues.

Le vendredi fut consacré aux réglages de la machine et le samedi matin démarrai la première séance d’essai. Franck et Pascal terminèrent leur qualification respectivement à la 4ème et la 6ème place. L’après midi, sous le soleil et la chaleur, le chrono tombe et le concurrent le plus dangereux de Défi 23 réalise un temps de 2 secondes plus vite que les autres engagés (ce team engagé au Bol d’Or en avril connaît parfaitement le tracé)… Tâche difficile en perspective !

Défi 23 est à la 8ème place sur la grille de départ. Dimanche 15 heures, la meute est lâchée et comme à son habitude, la BMW 23 se hisse aux premières places (3ème) puis 2ème puis 4ème, tout évolue en fonction des ravitaillements. Sur un circuit aussi rapide, les arrêts sont plus fréquents que d’habitude (toutes les 40 minutes au lieu d’une heure en temps normal).

La dernière heure est entamée, le tiercé de tête : les numéros 57, 38 et 23, les équipages forts de ce championnat en décousent à quelques secondes. Après 6 courses et plusieurs milliers de kilomètres, tout reste encore à faire. Et coup de théâtre, la numéro 57 commence à ralentir, le pilote fait des signes à son équipe et s’arrête, la perte de 4 places est immédiate tant les écarts sont serrés.

Défi 23 peut enfin respirer mais tant que la course n’est pas terminée, tout peut encore arriver !

Mais la moto préparée par André Lussiana sait résister à toute épreuve et est d’une fiabilité absolue. Rien ne l’arrête et l’équipe Creusoise passe la ligne d’arrivée en seconde position à quelques secondes des vainqueurs.

une-nova-moto-defi-23-cfe-magny-cours1

Certains diront c’est de la chance, mais la chance ne fait-elle pas partie du TALENT ? Cette deuxième place est aussi synonyme de seconde position au championnat, ce qui après les titres de 2011-2012 et 2013 est un véritable exploit.

Rendez vous en 2015 pour la suite des aventures creusoises !

Isabelle Maillet, sur la base du CR de Thierry Saez
Photos Céline Défi 23

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background


Comments are closed.

Nova Moto sur Facebook

Nova Tweets



@novamotofr
Goodluck! https://t.co/Xu4PaQj4oM
Welcome at Nova Moto

Welcome at Nova Moto

regard-mobile